新万博manbetx官网:报告文学。 Àl'écouted'unecrise sociale«àbasbruit»

时间:2019-09-16  author:缪爝  来源:manbetx万博官网  浏览:192次  评论:71条

Saint-Dizier(Haute-Marne),Bar-le-Duc(新万博manbetx官网),Vitry-le-François(马恩),envoyéspécial。 Loin desgrandesmétropoles,le territoire enclos dans letriangleforméparSaint-Dizier,Bar-le-Duc et Vitry-le-François,entre Champagne et Lorraine,estunconcentrédesimplexéssocialesetéconomiques,mais aussiunréservoirdedolidarités。

Le long de la route nationale 4,vers le suddepuisChâlons-en-Champagne,lespaysagesdéfilent,mornes et plats。 Étangs,forêts...Uneétenduequ'ondirait vierge detouteprésencehumaine,n'étaientleschampssurchés,bordésdemontagnes debetteravessudersèresdansleur gangue de terre ... Un village,parfois。 Un signe de vie,稀有。 Et puis l'arrivéedansun nullepartoùilfaut bien vivre。 Au nord,Vitry-le-François,au sud,Saint-Dizier,àl'est,Bar-le-Duc:une enclave ignorantlesfrontièresdestroisdépartements,Marne,Haute-Marne et Meuse,surlesquelss'étendson帝国的视角。 农村,maistructurépardeux sous-préfecturesetunepréfecture。 Un territoiresansidentitépropre,si ce n'est l'incarnation,entrefracténsociallesetéconomiques,des«fracturesfrançaises»chèresaugéographeChristopheGuilluy。

Dans le Vert-Bois,citépériphériquedeSaint-Dizier,enquelquesannées,la vues'estdégagée。 Plusieurs旅游sont«tombées»,remplacéespardesrésidencesplusavenantes,l'étalementurbainfacilitant la jonction entre la ville d'origine et la zonedesécuritéoprivitaire... Mais«les toursrénovéestransnentà26%de vacance»,dénonceRenéMariotte ,负责任的国家联合会(delaConfédérationnationalaledu logement)。 Unphénomènequin'estdadûqu'àl'ragmentationdes loyers,«plus 35%dans lesrournénovées»,ou le recentrage delamajoritédesservices publics,àlala poste,au centre-ville。 Aucœurdelaseulerégionfrançaiseausoldemigratoirenégatif,Saint-Dizier ne fait pas exception。 En 1999,elle comptait 30 900个居民,en 2010ils''étaientplusque 25 526. Fait rare:aucun nouvel arrivantn'aétéenregistrécettedernièreannée...

Le climat social abeauêêrelyglacial,part de un peu de chaleur humaine avec Francis Prince。 Autour de la grande table en Formica d'un appartement reconvertiensiègesocialde l'Associationdeschômeursdutriangle(ACT),notre conversation avecsonprésidentserasuivie par une,deux,trois personnes placesues partagerlecaféservidans des gobelets de plastiqueetrépondreaux(trop rares)offres d'emploiiensées。 IlyalàFlorenServais,secrétairedel'association,au parcours professionnelenpotitillé:dix ans«dans l'aideàlapersonne»avant d'enchaînerlespetits boulots,presque toujours danslemêmesecteur,«porteur»,compte tenu du vieillissement de la population。 Jean-Pierre Kolle,57 ans,travaillaitjusqu'àilya dix-huit mois chez l'équipementierautomotiveElectricfil Services,àJinjoville,àquelqueskilomètresausud de Saint-Dizier。 Il fabriquait descapteursélectroniquespourGM,Renault,PSA ...«Aveclespiècesquiarrivent de l'Est,de Bulgarie,les voitures ont pris 10%»,tente-t-il d'expliquer。 Évoquantlecombat des«filles de chez Devanlay»,dont la production bragarde pour les polos LacosteaétédélocaliséesenTunisieaudébutdesanées2000,Jean-Luc Schording,comme Francis,ancien de Mc Cormick,nes'enétonnepas: «Mêmeavantl'Europe,le boulot est toujours parti ...»

Pour lesilitilit du PCF,réunisce soir-làaucentre-ville pour aborderlesélectionsmunicipales,l'emploiestégalementleprincipal sujet。 «Je discute souvent sur les chantiers avec des jeunes»,开始Djelloul Belmenouer,dit Kassis,居住者«historique»du Vert-Bois。 «Ils viennent du Pas-de-Calais,du Nord ...»Sans parler de ladirectiveuropéenne«travailleursdétachés»:pour la construction de l'hôpitalflambantneuf,«onvudéfiler»de nombreux sous-traitants,«polonais ou roumains»,dit-on en ville ...«Et les Bragards n'ont plus que leurs yeux pour pleurer。 »Chacun aunfrère,une belle-sœur,un filsquigalère。 «Ledémerdardtatveratoujours des petits trucs ici»,surtout«au noir»,selon Jean-Luc,mais pour un CDI,uneespèceenvoie de disparition,il faut partir ...«Des jeunes qui s'envontàMarseille,à图卢兹,j'en connais plein»,se lamente Kassis。 Ancien instituteur,Ivan Massin noircit le trait:«Seuls les laborieux peuvent partir。 La population qui reste est celle qui a le plus de mal。 »

En Haute-Marne,quipossèdeundesderniersronçonsferroviairesnonélectrifiésdeFrance,les menaces d'enclavement sont telles que le Journal de la Haute-Marne,peu coutumier du fait,«s'engage»enlançantunecampagnedesétitionen 2016年巴黎 - 肖蒙国际会议中心举办的新闻报道.LECO la CGT,dont le quotidien accueille l'argumentaire avec bienveillance,l'États'adonneàun«chantage»:«électrification contrereéductiondunombre de trains»。 Un bras deferinégal,selon Jean-ClaudeGérard,dont le journal publiait la lettre le 28 novembre。 Dans un combat entre«la France de la capitale etdesmégapolesrégionales»et celle«des territoires ruraux»,«l'avenir de la ligne 4nepèsepeut-êtrepasplus lourd que celui de la ligne 5(àl'ouest de Verdun)»。 La Meuse voisine,égalementàfortedominante rurale,est elle aussi en voie d'enclavement etdedésertification。 Ici,ce sont les navettes de cars entre Bar-le-Duc,15 898居民,et la gare TGV que leconseilgénéraletla SNCF veulent supprimer。 AttabléeauTemps perdu,un des derniers havres culturels delapréfecturemeusienne,avec la seule librairie de la ville,MélanieTsagouris,secrétairefédéraleduPCF,signe«des deux mains»lapétitioncistueun un syndicaliste de la CGT Lorraine。 Il ya quelques分钟,elle-mêmeinvitaitles passants,boulevard de La Rochelle,àsignercelle«contre l'injustice fiscale et sociale»。 «Demanièregénérale,发送了lesgensdécouragés»,lâchelajeune femme。 C'estquemêmeaucœurdela«Meuse endormeuse et douce»chèreàCharlesPéguy,le ciel est lourd de menaces。

C'est unecriseàbasbruit qui frappeledépartement。 L'histoire est ancienne,commeentémoignentcesusines depuislongtempsréduitesausilence,sur les routes secondaires entre Saint-Dizier et Bar-le-Duc:les hauts-fourneaux de Cousances-les-Forges,l'aciériedeMontplonne ... En octobre,c'estàTronville-en-Barrois,village au sud-est de Bar-le-Duc,quiadéjàperdu20%de sa population en dix ans,qu'on a appris«la boule au ventre»la suppression des 325 postes de la Sodetal。 L'entreprise,qui produit des fils pour les pneus et des panneaux solaires,serait«peti​​ten'importeoùailleurs»。 Ici,elle est«structurante»。 C'est depetitesboîtesmerecelles-ciquedépendlele commerce local,le maintien des services publics。 La reprise de l'activitéenScop permettrait-elled'éviter«une catastrophe»? MélanieTsagourisl'espère:«Il y auraitdespossibilitésd'investissementspublics pour cette industrie de pointe。 »Làoùlapuissanceissancepubliques'étiole,le Front de gauche de Bar-le-Duc veut promouvoir l'économie社会与实体,redévelopperlepetit commerce,en examinant le rachat par les communes des pas-de-porte et fonds de商业。 Celui de Jean-Baptiste Gravier,首席候选人FN de l'histoireélectoraledela ville? «Les gens qui souffrent»et«les effets de lacriseéconomique»,at-ildéclarédansunentretienàl'Estépublicain。 Ce que le chercheur au CNRS Gilles Ivaldi appelle(dans la Revue socialiste du 4e trimestre 2013)un«populisme de crise»。

Pour nepasêtre«condamnésàpartir»,les acteurs locaux de cesterresisolées,habitants,politiques,associatifs,doivent se retrousser les manches。 C'est le cas d'Isabelle Hoch,ex-chômeusedansle sud de la Marne。 Desamèreassistantesociale,elleahéritél'écoute。 de sapropreexpériencedemèred'enenfanttirtapée,laténacité。 IsabelleàcrééàSaint-Eulien,petite commune de 454 habitants,limitrophe de la Haute-Marne,fin 2011,l'association Mirabilia,en direction des«personnes en manque d'autonomie»,principalementâgées。 Pour le moment,quatre seulement«viennent lesmercredisaprès-midi»dans un local en bordure du village,pour«legoûter,le repas du soir ...»。 Quand son souci«chrétien»et«spirituel»de se mettre au service des autres acroisélechemin delaRépublique,ce ne fut pas sans并发症。 L'adjointe au maire(sansétiquette)harcèlelesélus,du conseil municipaloùellesiègejusqu'àlarégion:elle travaillerait«plus et mieux avec descontratssriceés,mais l'argent publicfaitndéfaut»。

Ce matin,legrésiln'apasrrêtélesbénévoles:Jean-Yves,pâtissieràlaretraite,faitdesgâteauxetdu pain,Jean-Paul et Isabelle assurent la distribution matinale .... Au volant d'un vieux Combi Volkswagen,elle stoppe chez Nicole Herbin,àladretraiteàSaint-Eulien«depuis dix ans»。 «Avec monmariadapapé,j'aisautésurl'occasion»,dit-elle en attrapant lepainenvelopédansle journal du jour。 加上腰部,NoëlleVigourat,75 ans,renchérit:«C'est de plus en plus chacun pour soi。 Ils ont tous une voiture dans la rue,mais vous croyez qu'ils proposedraient un coup de main pour faire des courses? »Chacuneéchangequises soucis avec Isabelle,qui des conseils de jardinage avec Jean-Paul ... Depuis que les facteurs,augrédesréorganisationsdetournée,n'ont plus le tempsdes'Sarrêter,dans cet arrondissement de Vitry-le-弗朗索瓦(47 500名居民,不要选择13 384àVitry)o.54,56%des plus de 80 ans vivent seuls,lespersonnesâgéesisolées«attendent qu'on passe,çaleurfait de la compagnie»。

Lacollectivitéaprisrécemmentleproblèmeàbras-le-corps。 Àl'ininitiative duconseillergénéraldiversgauche Bruno Botella,longtempsmobilisécontreledésengagementdel'assembléedépartementaleenversles associations sociales,un questionnaireaétéenvoyéàchaquecommune de l'arrondissementpourévaluerlapopulationâgée,ses besoins,les actions设想......«la crise accentue l'isolement,分析l'élu。 Quand les entreprises ferment,les trentenaires,quadras,quinquas partent chercher du travail ailleurs et leurs parent restent sur place。 »Jean Gragnano a fait le contraire:àbientôt90ans,il s'est«rapprochéde(ses)enfants»,d'AntibesàVitry-le-François。 Pourmieuxprêcher,dans ce«désertpolvique»,entraideetolidarité。 Le vieux激进的共产主义者,ayantadhéréauPCFàsocentréesndRésistance,«passebienauprèsde(ses)voisins»。 «Mêmele夫妇FN en face,lâche-t-il,hilare。 Alors j'en profite pour faire passer des messages,parfoisdemanièrebrutale。 »Jean aime«rétablirdesvérités»:«lesimigigésontdroitauxmêmesinsinsque les autres»et«ce ne sont pas les loyers qui sont trop chers,mais les salaires qui ne sont pasassezélevés»... D'undepartement l 'autre,unemêmevérité:«Ceux qui ne parlent pas n'avancent pas。 »

Résonneunjoursànosoreilles l'échodecetavertissementlancéparun autre tilitant communiste,haut-marnais celui-ci,Christian Lasson:«Plus on laisse les genssedémerderseuls,plus ils se replient sur eux-mêmesetvotent FN。 »Mise en garde contre un«sentiment d'abandon»reprise par Gilles Ivaldi:«Des partis tels que le FN en France recrutent parmilesélecteurslesplusfatilisésetles plus inquietsfaceàlaglobalization worldwide,auprèsdesmoinsdiplômés,des plus jeunes ,desplusprécairesoudes ouvriers。 »Ceux-làmêmesquela crise,contre laquelle,pourdétournerlaformulationdeFrançoisMitterrand,«tout n'apasétéessayé»,frappeenindeitité。

Le Front National fait du gras sur la crise industrielle L'Ifopaprésenté,fin novembre,uneétudeurl'impact des fermetures de sites industriels sur le vote FN,dans treize communes abritant des entreprisesemblématiques(Arcelor,Molex,Faurecia ...),ferméesentre2009 et2011.Lapousséeélectorale du Front national y est«réelle»,mêmesion n'enregistre pas«l'explosion»décriteàlongueurd'antenne。 ÀHagetmau,dans les Landes,par parmple(Capdevielle,570emploinsupprimés),le score de Jean-Marie Le Pen en 2007(5,8%)amentétéamélioréparsa fille en 2012(11,9%):6 ,1分de progress。 Un effet qui s'amplifie au niveau cantonal:12,3%倒入Marine Le Pen en 2012,c'est 7,1 points de progression parrapportà2007,soit 0,1 point de plus qu'au plandepartemental。 Dans onze cas sur treize,la progression du FN dans le cantonaétésupérieureàcelleenregistréeauplandepartemental。 La«tonalitéplus“sociale”»dudiscourslepéniste«lui a permis de renforcer son assise sur la France du travail et dans les territoires en crise»,conclut l'étude,soulignant un«sur-vote pas massifmaisnéanmoinsréel»。

Lire aussi:


GrégoryMarin